Japon : le conducteur abandonne les commandes du TGV pour se rendre aux toilettes, la compagnie s’excuse

·1 min de lecture
Le conducteur du train a reconnu avoir été aux toilettes trois minutes à la suite de maux de ventre. Il a alors passé les commandes à un employé non qualifié. Alors que le train roulait à 150 km/h, l’assistant a certainement ralenti la cadence provoquant une minute de voyage en plus.

Pris d’une envie pressante d’aller aux toilettes, un conducteur de train a laissé le contrôle du TGV à son assistant non qualifié. Conséquence : le train a eu une minute de retard, une faute grave au Japon.

Vu d'ici, l’affaire semble surréaliste tant les retards de train sont monnaie courante dans l’hexagone. Mais au Japon, la ponctualité du service ferroviaire est une affaire très sérieuse. Si bien qu’une enquête interne a été ouverte après qu’un TGV, le Shinkansen, a eu une minute de retard.

Le conducteur du train a reconnu avoir été aux toilettes trois minutes à la suite de maux de ventre. Il a alors passé les commandes à un employé non qualifié. Alors que le train roulait à 150 km/h, l’assistant a certainement ralenti la cadence, provoquant une minute de voyage en plus.

Vidéo - Jean Castex devient chef de train, et s'attire quelques moqueries...

"J’étais gêné"

Les Shinkansen sont étroitement contrôlés par des systèmes informatiques centralisés de commande et il est demandé au conducteur humain de rester sur place pour gérer des situations inattendues, a indiqué à l’AFP un porte-parole. Si le conducteur rencontre une urgence, il doit passer les commandes à un conducteur qualifié ou arrêter les trains sur les rails.

Si le conducteur n’a pas exécuté le protocole, c’est qu’il était "gêné", selon ses propres mots. Jeudi 20 mai, la direction de la compagnie s’est excusée auprès des utilisateurs et affirmé que des sanctions allaient être prises contre le malheureux conducteur. 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles