Japon: bataille autour d'un spot très touristique face au mont Fuji

Les autorités locales ont constaté, mardi 28 mai, des dégradations sur une barrière installée la semaine dernière devant un spot photo très prisé sur les réseaux sociaux. Longue de plus de 20 mètres et haute de deux mètres et demi, elle a été installée pour limiter la fréquentation du site par les touristes, dont l'afflux est à l'origine de nombreuses incivilités. Mais cette barrière n'a pas tout résolu.

Il n'aura fallu que quelques jours pour que le filet en face du mont Fuji subisse les premières dégradations. Une dizaine de petits trous d'à peine deux centimètres de large, percés pour y glisser l'objectif photo d'un téléphone, et ce, afin de saisir l'image la plus prisée : la montagne sacrée qui culmine à plus de 3 700 mètres d'altitude, vénérée depuis des siècles par les Japonais, avec au premier plan une supérette, symbole du Japon contemporain.

Or, depuis que le site a été popularisé sur les réseaux sociaux, les incidents avec les touristes se sont multipliés. Déchets abandonnés par terre, visiteurs qui fument en dehors des zones autorisées... Certains ont même été surpris en train de grimper sur le toit d'une clinique dentaire pour prendre leurs photos.

Malgré les dégradations, ce filet a quand même permis de réduire l'affluence sur le site, selon un responsable de la mairie. Pas encore au point d'avoir stoppé le surtourisme. La ville prévoit en effet de retirer cette barrière lorsque l'afflux d'admirateurs du mont Fuji aura retrouvé un niveau supportable pour la commune et ses habitants.


Lire la suite sur RFI