Jane Fonda : ses cancers, son arthrite… même pas peur !

·1 min de lecture

Il en faut beaucoup pour faire peur à l’interprète de Barbarella. À l’âge de 83 ans, Jane Fonda fait preuve d’un tempérament de feu. Dans l’édition du jeudi 29 avril de Paris Match, l’actrice américaine est notamment revenue sur plusieurs périodes éprouvantes de ces dernières années. Si l’année 2020 laisse un goût amer dans toutes les bouches, 2019 n’a pas non plus été de tout repos. En effet, après une opération des hanches « douloureuse », Jane Fonda doit faire face au décès de son frère, Peter, emporté à la suite d’un cancer du poumon. Avant de retourner au bloc pour recevoir une prothèse à son genou. La faute à l’arthrose qu’elle traîne de façon héréditaire. « C’est de famille. Mon père, mon frère. On perd notre cartilage, ensuite c’est os contre os… l’horreur. »

Mais ces interventions chirurgicales ne sont pas isolées. En 2016, d’abord, Jane Fonda a subi une double mastectomie, des suites d’un cancer du sein. Deux ans plus tard, celle qui révélait à Gala se sentir plus épanouie que jamais en tant que célibataire a déclaré un cancer de la lèvre. Une nouvelle épreuve face à laquelle l’actrice, telle une force de la nature, dédramatise : « Dans un monde qui part en lambeaux, c’est quoi une lèvre ? » Pour elle, il y a pire que la maladie : le dérèglement climatique.

Outre son incroyable filmographie, Jane Fonda est également une activiste redoutable en ce qui concerne l’environnement. Un combat qu’elle mène depuis la lecture de Plan B pour la planète : le New Deal vert, de Naomi (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"J'assume" : Emmanuel Macron droit dans ses bottes
VIDEO - Pascal Praud "à fond pour la GPA" : ses chroniqueurs n'en reviennent pas
Meghan Markle "a dépassé les bornes" : William n'arrive pas à avaler la pilule
PHOTOS - Uma Thurman : sa fille Maya est son portrait craché !
Pourquoi Kate Middleton ne porte pas le titre de princesse