Jane Birkin : pourquoi elle a mal vécu le départ de Charlotte Gainsbourg à New York

·1 min de lecture

Début 2014. Charlotte Gainsbourg quitte l’Hexagone. Direction New York pour une nouvelle vie avec ses enfants. Elle laissait alors derrière elleson mari Yvan Attal qui poursuivait ses activités professionnelles dans l'hexagone, sa sœur Lou Doillon et sa mère, Jane Birkin. Cette dernière a d’ailleurs très mal vécu le départ de sa fille. « Pour moi, c’était une séparation douloureuse et triste mais que je comprenais parfaitement bien », confie-t-elle dans les colonnes de Gala ce jeudi 11 février. Déjà parce que mère et fille partagent une « complicité essentielle ». Alors, forcément, ces sept dernières années n’ont pas toujours été évidentes. « En réalité, on n’a pas pu avoir de vraies conversations depuis quelques années, elle est mariée, elle a ses enfants », explique-t-elle. Quand sa fille lui a proposé de la filmer pour un documentaire, Jane Birkin n’a donc pas hésité une seule seconde. « La possibilité de partir avec elle en Bretagne, à Tokyo, à New York pour bavarder, pour se dire les choses… pour moi, c’était une grande émotion », s’enthousiasme-t-elle.

Mais outre la distance et les conversations qu’elles n’ont pas pu avoir pendant cette longue période, Jane Birkin a surtout été affectée par le timing du départ de Charlotte Gainsbourg. Et pour cause, celui-ci a eu lieu juste après le décès brutal, en décembre 2013, de Kate Barry, la fille aînée de Jane Birkin. Une perte dont la chanteuse ne s’est pas remise. « Quand ma fille est morte, j'ai perdu cette confiance-là. Je ne (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Chris Marques dévêtu dans Stars à nu : pourquoi « ce ne sera pas possible » ?
Friends : une fan révèle une nouvelle grosse erreur de montage
Anthony Delon : son message déchirant après la mort de sa mère Nathalie Delon
PHOTO L’amour est dans le pré : Claire nostalgique, son doux message adressé à Thierry
Dominique Boutonnat : le président du CNC mis en examen pour tentative de viol et agression sexuelle