Jane Birkin : ce qu'elle ne fait plus depuis la mort de Serge Gainsbourg

·1 min de lecture

Cela fait trente ans que Serge Gainsbourg s'est éteint. Le 2 mars 1991, le chanteur âgé de soixante-deux ans succombait à une nouvelle crise cardiaque, la cinquième, chez lui rue de Verneuil dans le 7e arrondissement de Paris. Un départ qui a énormément bouleversé son ancienne compagne et mère de sa fille, Jane Birkin. Ensemble, ils ont formé pendant douze années un couple passionnel, devenu mythique, qui s'est finalement séparé à cause de la maladie dont était atteint l'artiste.

A l'approche de ce triste anniversaire, la mère de Charlotte Gainsbourg se souvient dans les colonnes de Télé 7 jours de cette journée à jamais gravée dans sa mémoire. "A l'annonce de sa mort, j'ai débarqué, de Londres, à Paris. Je suis arrivée rue de Verneuil, où, devant sa maison, des gens chantaient La Javanaise dans la rue. Il a fallu se frayer un chemin pour entrer chez Serge. Puis j'ai vu Kate, Charlotte et Bambou, l'entourant. C'est cette vision qui me reste".

Un quartier dans lequel elle dit "éviter" de se balader : la rue de Saints-Pères, perpendiculaire à celle de Verneuil est "comme le Styx à (s)es yeux". Et pour cause, elle explique que "tout ce qui s'est passé là-bas semble être d'un autre temps". "Comme si cette vie appartenant à une autre personne. C'est étrange. Mais ma dernière vision de Serge est imprimée en moi", ajoute-t-elle.

La maison de Serge Gainsbourg bientôt ouverte au public

Toutefois, Jane Birkin est récemment retournée devant cette maison (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Loana hospitalisée : son ami Eryl Prayer en dit plus sur son état de santé : “Le plus grave est passé”
TPMP : Loana s'exprime pour la première fois dans une vidéo depuis son hospitalisation
"J'ai plus de culottes" : Loana va porter plainte pour vols et diffamation contre Sylvie Ortega
Johnny Hallyday : pourquoi Yves Rénier ne l'a pas appelé à la fin de sa vie
Annie Girardot : son idylle secrète et méconnue avec un président de la République