Le James-Webb va tenter de percer les secrets de l'énigmatique superterre 55 Cancri e

Les derniers tests et réglages des instruments du télescope spatial James-Webb (JWST) vont se terminer dans quelques semaines et il pourra alors commencer son premier cycle d’observations dans le cadre de ce qui a été nommé en anglais le Cycle 1 General Observers (GO) program. Il devrait durer environ un an et au total ce sont quelque 6.000 heures d’observations découpées principalement en périodes de moins de 25 heures qui permettront aux équipes sélectionnées pour une proposition de recherche bien spécifique dans le domaine de l’infrarouge de réaliser leur programme de recherche.

Par la magie du WWW anticipée par Arthur Clarke, la noosphère de Teilhard de Chardin donne à tous un accès à la nature du cycle GO qui portera sur des sujets aussi divers que les exoplanètes, les disques protoplanétaires, les corps célestes du Système solaire, le milieu interstellaire, les grandes structures de l’Univers ou encore les noyaux actifs de galaxies avec leurs trous noirs supermassifs.

On peut ainsi découvrir que l’équipe menée par Laura Kreidberg de l’Institut Max-Planck d'astronomie recherchera des signatures du volcanisme et de la géodynamique sur l'exoplanète rocheuse LHS 3844, que l’équipe menée par Renyu Hu du fameux Jet Propulsion Laboratory se penchera sur la détermination de la composition atmosphérique de la superterre 55 Cancri e alors que celle menée par Alexis Brandeker, de l’université de Stockholm cherchera à répondre à cette étonnante question : « Est-ce qu'il pleut de la lave le soir sur 55 Cancri e ? ».

La Nasa a fait un communiqué spécifique sur ces deux exoplanètes en interrogeant notamment Laura Kreidberg et Alexis Brandeker.


Cette vidéo montre une vision d'artiste de la superterre 55 Cancri e se déplaçant devant son étoile. Au cours de ses transits, les astronomes ont pu recueillir des informations sur l'atmosphère de l'exoplanete. © ESA, Hubble, M. Kornmesser

Le cas de 55 Cancri e est particulièrement intéressant, notamment parce qu’il est énigmatique....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles