James-Webb, sommeil créatif et naissance de koala : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 27 décembre 2021 : après plusieurs reports, le télescope spatial James Webb s'est finalement élancé dans l'espace, une étude assure qu'un sommeil léger interrompu favorise la créativité et la naissance d'un bébé koala a été filmée en plein jour.

L'actualité scientifique du 27 décembre 2021, c'est :

En espace :

  • Le télescope spatial James-Webb a finalement quitté la Terre à bord d'une fusée Ariane V le 25 décembre à 13h20, heure de Paris.

  • Les équipes au sol ont applaudi, soulagées, la libération finale du "télescope du siècle" qui s'est séparé des derniers éléments de la fusée à 13h48.

  • Mais c'est seulement dans plusieurs semaines, une fois arrivé à sa destination finale, le point de Lagrange L2, et après avoir calibré tous ses instruments, que le télescope démarrera sa mission.

En santé :

  • Thomas Edison aurait fait une sieste en tenant des sphères dans ses mains pensant que celles-ci tomberaient bruyamment dès qu’il s’endormirait, le réveillant juste à temps pour saisir des idées.

  • Des chercheurs se sont inspirés de cette histoire pour établir un protocole visant à évaluer le rôle du sommeil léger dans la créativité.

  • Passer qu’une seule minute en sommeil léger confère 2,7 fois plus de chances de trouver la solution à un problème qu’en ayant pris une pause en restant éveillé.

En animaux :

  • Lorsqu’il sort du ventre de sa mère, après 32 jours de gestation, le koala très fragile n’est pas encore doté de sa fourrure.

  • Une impressionnante vidéo partagée par le zoo de Duisbourg (Allemagne), nous montre les toutes premières minutes de la vie d’un bébé koala.

  • Ce moment est décisif car le petit doit arriver à ramper jusque dans la poche ventrale de sa mère, où il pourra continuer de se développer tout en étant protégé.

En nature et environnement :

  • Le capitaine et le second du MW Wakashio, navire dont l'échouage avait provoqué en 2020 une marée noire sur les côtes de l'île Maurice, ont été condamnés à 20 mois de prison.

  • "Comme j'avais bu quelques verres, il ne m'a pas semblé utile d'intervenir et il ne m'est pas venu à l'esprit que nous naviguions aussi près", a déclaré le capitaine.

  • La marée noire consécutive à cet incident fut la pire pollution maritime de l'histoire du pays qui dépend de ses eaux pour sa [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles