James-Webb : les premières images ouvrent une nouvelle ère de l'astronomie

Deux nébuleuses, un groupement de galaxies, une exoplanète, un amas de galaxies et un champ profond sont donc les premières images et spectres du télescope spatial James-Webb qui ont été présentés et donnent le coup d’envoi des opérations scientifiques. Cette nouvelle ère qui s’ouvre pour l’astronomie a été unanimement saluée par la communauté scientifique qui s’attend à des avancées significatives dans de nombreux domaines.

James-Webb est le fruit d'un partenariat international entre la Nasa, l'ESA et l'Agence spatiale canadienne (ASC). « Ces premières images et spectres de Webb sont une immense célébration de la collaboration internationale qui a rendu cette ambitieuse mission possible, a déclaré Josef Aschbacher, directeur général de l’ESA. Je tiens à remercier toutes les personnes impliquées dans la mise en service de ce magnifique télescope et la publication de ces premières images incroyables de Webb – vous avez fait de cette journée historique une réalité. »  Outre les services de lancement, l’ESA a contribué à deux des quatre instruments scientifiques (l’instrument NIRSpec et l’ensemble optique de l’instrument Miri), et fournit le personnel nécessaire aux opérations de la mission pour un coût total de 700 millions d’euros. En contrepartie de cet investissement, l’Europe a un minimum garanti de 15 % du temps d’observation mais, pour le premier cycle d’observation, en raison de la qualité des demandes d'observation des astronomes européens, la part allouée aux scientifiques européens est d’environ 30 %.

Le champ profond SMACS 0723 jusqu'aux confins de l'univers

La première image à avoir été dévoilée est le champ profond SMACS 0723 dont l’observation attentive raconte une histoire de l’Univers à tous les âges, commençant il y a 13,8 milliards d’années. Ce champ profond utilise la lentille gravitationnelle d’un amas de galaxies pour révéler certaines des galaxies les plus éloignées jamais détectées. Avec un temps de pose de seulement 12,5 heures, cette image ne...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles