James Webb, microprotéines et éruption de trou noir : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 29 décembre 2021 : le James Webb poursuit sa route sur une trajectoire impeccable, des microprotéines pourraient être liées à des troubles psychiatriques et une photo détaillée de l'éruption d'un trou noir a été prise.

L'actualité scientifique du 29 décembre 2021, c'est :

En espace :

  • Le télescope spatial James Webb a franchi dans la nuit du 27 au 28 décembre 2021 l’orbite de la Lune et se trouve désormais à environ 500.000 km de la Terre.

  • Il est désormais doté d’une source d’énergie autonome grâce à ses panneaux solaires.

  • Le télescope a aussi effectué des corrections de trajectoire et a déployé son antenne.

En santé :

  • Des chercheurs de Cambridge ont découvert des régions codantes à l’extérieur des gènes qui joueraient un rôle dans le développement de la schizophrénie et du trouble bipolaire.

  • "La définition traditionnelle de ce qu’un gène est, est trop restreinte et a empêché d’explorer la fonction du reste du génome", selon la chercheuse Chaitanya Erady.

  • Cette découverte pourrait ouvrir la voie vers de potentiels traitements contre ces pathologies psychiatriques.

En espace :

  • Des astronomes ont produit une image détaillée d'une éruption colossale en provenance du trou noir supermassif du centre de la galaxie Centaurus A.

  • Sa trace immense est estimée, en surface, à 16 pleines Lunes placées côte à côte.

  • Elle correspond à des jets sous la forme de gigantesques "lobes" de plasma s'étendant à plus d'un million d'années-lumière du centre de Centaurus A.

En santé :

  • Un communiqué de l'Agence américaine des médicaments insiste sur la sensibilité réduite des tests antigéniques au variant Omicron.

  • Concrètement, ces tests sont davantage susceptibles d'indiquer un résultat négatif malgré une infection par ce variant.

  • Les tests antigéniques détectent les antigènes présents à la surface du virus, tandis que les tests PCR recherchent le matériel génétique du virus.

En matériaux :

  • La toute première cellule de batterie électrique est sortie, mardi 28 décembre 2021 au soir, de la ligne d'assemblage de la nouvelle usine du groupe suédois Northvolt.

  • L'entreprise voit le site comme une "giga-usine" qui doit produire de quoi équiper en batteries un million de véhicules électriques chaq[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles