James-Webb J-1 : attendez-vous à l’image de l’Univers la plus profonde jamais réalisée !

Encore 12 jours à attendre. Le 12 juillet, la Nasa, l’ESA et l’ASC (agence spatiale canadienne) rendront publiques les premières images de l’observatoire spatial James-Webb ainsi que les premières données spectroscopiques.

James-Webb : on connait les cibles de ses premières images dévoilées le 12 juillet !

Le patron de la Nasa, Bill Nelson, a souligné hier lors d’une conférence de presse que l’une des images qui sera dévoilée est l’image la plus profonde de notre Univers qui n’ait jamais été acquise. « C’est plus loin que ce que l'humanité n'a jamais regardé auparavant » a-t-il déclaré et qualifiant le télescope de « rien de moins qu'un véritable exploit scientifique ». Cette image surpassera donc celle du champ ultra profond d’Hubble, devenue iconique.

Des images pour changer la vision de l'astronomie

Les photos qui seront rendues publiques ont donc été sélectionnées. La Nasa a déclaré qu’elles ont été choisies sur des considérations scientifiques, leur capacité à démontrer l’étendue des capacités du télescope et aussi pour leur intérêt artistique et leur beauté attendue très colorée. Chacune des images révélera « différents aspects de l'univers infrarouge dans des détails et une sensibilité sans précédent », ont déclaré les scientifiques du James-Webb.

NGC 2014 et son voisin NGC 2020, qui forment une vaste région de formation d'étoiles, sont les deux objets choisis pour les 30 ans d'Hubble. © Nasa, ESA, et STScI
NGC 2014 et son voisin NGC 2020, qui forment une vaste région de formation d'étoiles, sont les deux objets choisis pour les 30 ans d'Hubble. © Nasa, ESA, et STScI

En plus de la vue infrarouge la plus profonde du cosmos à ce jour, les images montreront également comment les galaxies interagissent et se développent. Elles pourraient également montrer des étoiles mourantes ensemençant la galaxie de nouveaux éléments et de nouvelles poussières qui pourraient un jour faire partie de nouveaux systèmes planétaires. James-Webb revisitera-t-il la célèbre nébuleuse de l'Aigle (M 16) et ses iconiques Piliers de la création ? On se doute bien que la Nasa n'a pas « teasé » toutes les images qui seront rendues publiques…

Concernant...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles