James-Webb : grâce aux lentilles gravitationnelles il verrait bien des galaxies 250 millions d'années après le Big Bang

Il y a deux mois, les premières publications concernant les observations du télescope James-Webb, en quête des galaxies primordiales moins de 500 millions d’années après la fin du Big Bang, ont commencé à être déposées sur ArXiv. Il s’agissait d’articles à disposition de la communauté scientifique mais n’ayant pas encore passé les premiers filtres de la critique par les pairs, astrophysiciens et cosmologistes, des équipes à l’origine de ces articles.

La prudence s’imposait. Mais il fallait bien voir aussi que ces équipes se préparaient parfois depuis des années et comptaient des chercheurs expérimentés ayant déjà fait leurs armes avec des observations du télescope Hubble portant sur les plus lointaines galaxies accessibles par les instruments de la noosphère à un moment de son développement.

Des galaxies primitives qui réfutent l'existence de la matière noire  ?

Comme Futura l’expliquait dans un précédent article, les annonces de découvertes de galaxies déjà de grande taille à des décalages spectraux vers le rouge, que les chercheurs évaluent avec un paramètre noté « z », semblaient surprenantes pour certains. Elles questionnaient potentiellement le modèle cosmologique standard avec la matière noire. En effet, il suggère des ordres de grandeur pour le nombre de galaxies d’une taille donnée et à une période donnée de l’histoire du cosmos observable, en fonction des théories de la naissance et de la croissance des galaxies. Rappelons déjà, comme on le verra plus en détail par la suite, qu'un décalage spectral est d'autant plus grand que la lumière provient d'une galaxie lointaine observée telle qu'elle était dans un passé d'autant plus ancien également.

Certains ont plutôt tendance à penser, bien que ce ne soit pas encore démontré, que le modèle cosmologique standard appelé modèle ΛCDM n’est pas favorable à l’observation d’un grand nombre de galaxies ayant déjà atteint une grande taille à des valeurs de z plus élevées que 7-11, comme l’expliquait à ce moment-là le...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura