James-Webb battrait déjà le record d'Hubble de la galaxie la plus lointaine jamais observée !

On sait que le télescope spatial James-Webb dispose d’un miroir plus grand que celui de Hubble ce qui lui permet de voir plus loin et mieux que Hubble dans l’infrarouge. Mais pour avoir accès aux strates de lumière les plus anciennes du cosmos observable, les deux instruments doivent avoir recours à des lentilles gravitationnelles fortes.

Dans le cadre de la campagne d’observation Glass (Grism Lens-Amplified Survey from Space), les astrophysiciens avaient déjà utilisé l’amas de galaxies Abell 2744 pour voir loin, en profitant de son champ de gravitation qui dévie les rayons lumineux des astres à l’arrière-plan, comme le ferait la lentille d’une loupe grossissante.


Comme le montre cette vidéo, Hubble permettait déjà de faire des observations avec effet de lentille gravitationnelle pour l’amas de galaxies Abell 2744. © Nasa, ESA, and J. Lotz, M. Mountain, A. Koekemoer, and the HFF Team (STScI)

Tout naturellement, les membres de Glass ont mis leur expérience avec Hubble au service de la communauté scientifique utilisant le James-Webb et ils ont donc fourni des images exploitables par leurs collègues.

Ceux-ci viennent de déposer un article sur arXiv dans lequel ils annoncent avoir découvert dans ces images deux galaxies lointaines et déjà massives moins d’un milliard d’années après le Big Bang. L’une d’entre elles, baptisée Glass-z13, serait même la plus ancienne connue des membres de la noosphère qui l’observeraient aujourd’hui seulement entre 300 et 400 millions d’années après le Big Bang, ce qui battrait un record précédemment détenu par Hubble.

Sur ces images en fausses couleurs prises par James-Webb dans l'infrarouge, on voit Glass-z11 en haut et Glass-z13 en bas. Les tailles des deux sources sont D2J0 bien contraintes. Glass-z11 montre une extension claire, compatible avec une galaxie en forme de disque de 0,7 kpc de rayon à un décalage spectral vers le rouge de z ∼ 11. Glass-z13 semble assez compact avec une taille estimée à 0,5 kpc. © Rohan P. Naidu, Pascal A....
Sur ces images en fausses couleurs prises par James-Webb dans l'infrarouge, on voit Glass-z11 en haut et Glass-z13 en bas. Les tailles des deux sources sont D2J0 bien contraintes. Glass-z11 montre une extension claire, compatible avec une galaxie en forme de disque de 0,7 kpc de rayon à un décalage spectral vers le rouge de z ∼ 11. Glass-z13 semble assez compact avec une taille estimée à 0,5 kpc. © Rohan P. Naidu, Pascal A....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles