James Bond remplit les salles, meilleur démarrage de l'année en France pour "Mourir peut attendre"

·2 min de lecture

"Mourir peut attendre" réalise un meilleur score au box-office que "Fast and Furious 9", sorti en juillet dernier.

Le nouveau James Bond, Mourir peut attendre, a écrasé le box-office à sa sortie dans les salles françaises. Il y signe le meilleur démarrage de l'année et fait bondir de 25% sur une semaine la fréquentation des cinémas, selon les chiffres publiés par Cbo-Box Office.

Comme aux Etats-Unis, le film démarre sur les chapeaux de roue: sur les 2,1 millions de personnes qui ont été au cinéma dans la semaine, 1,38 million ont tenu à voir les aventures du célèbre espion britannique inventé par l'écrivain Ian Fleming, et dernier volet avec Daniel Craig.

Le film fait certes une moins bonne première semaine que les précédents 007, loin du score de Spectre en 2015, qui avait réuni d'entrée 2,2 millions de spectateurs. Mais il réalise le meilleur démarrage au cinéma de l'année, devant Fast and Furious 9, sorti en juillet.

Dune en deuxième position

Loin derrière, les autres films se partagent les miettes. En deuxième position, le Dune de Denis Villeneuve a attiré 275.000 amateurs de science-fiction, et cumule depuis quatre semaines 2,4 millions de spectateurs en salles.

Suivent deux films français: Boîte Noire, thriller dans le milieu de la sécurité aérienne avec Pierre Niney frôle désormais le million de spectateurs depuis sa sortie il y a cinq semaines (100.000 encore sur la semaine), puis Bac Nord, qui a dépassé les deux millions de spectateurs en huit semaines (90.000 sur la semaine).

Shang-Chi et la légende des dix anneaux, le premier film des studios Marvel à avoir un metteur en scène asiatique (Destin Daniel Cretton) et un casting également dominé par des vedettes asiatiques, ferme ce Top 5.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Qui est Coline Defaud, la jeune Française, qui joue dans le dernier James Bond ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles