James Bond : les poisons (réels ou fictifs) vus dans les films ont-ils un semblant de vérité scientifique ?

·1 min de lecture

Un bon film de James Bond ne se conçoit pas sans ses inénarrables gadgets high-tech, ses courses-poursuites à travers des rues bondées ou ses explosifs spectaculaires. Mais, dans certains épisodes, 007 et les affreux méchants qu’il pourchasse s’adonnent aussi au poison, une spécialité par ailleurs bien connue des Russes, adversaires historiques de l’espion britannique. Passionnée de chimie et de polars, la chimiste et écrivaine Kathryn Harkup explore dans un article de Chemistry World les poisons réels ou fictifs utilisés dans les films de James Bond.

L’orchidée noire de « Moonraker »

Dans Moonraker (1979), l’horrible Hugo Drax extrait un composé d’une mystérieuse « orchidée noire », dont le pollen rend stérile, pour le modifier afin le rendre létal et éradiquer l’humanité. Son projet consiste à disperser le composé sur tout le globe à partir de la station spatiale secrète qu’il s’est construite. Une intrigue complètement capillotractée mais dont l’idée se tient sur le plan scientifique ; après tout la ricine, l’un des agents les plus dangereux et toxiques d’origine végétale, est bien extraite de la graine de ricin, et le Royaume-Uni est même allé jusqu'à développer des petites bombes qui propageaient des nuages de poudre de ricine pouvant coller aux vêtements et être inhalés.

Mis à part quelques détails, la molécule montrée à Bond dans un briefing de Q semble également assez réaliste. « Il y a quelques erreurs dans la structure, mais les cinéastes méritent un bon point pour avoir au moins essayé de la rendre crédible, commente Kathryn Harkup. La molécule comporte des fragments qui ressemblent à des composés de phosphine létaux — il y a un oxyde de phosphine diéthyle à une extrémité de la structure avec un oxygène supplémentaire. Ce n'est pas trop éloigné de l'agent innervant VX. On voit aussi trois anneaux de carbone au milieu de la molécule, ce qui fait penser à des stéroïdes ».

L’orchidée noire vue dans le film Moonracker (1979). © AndyTGD, James Bond Wiki
L’orchidée noire vue dans le film Moonracker (1979). © AndyTGD, James Bond Wiki

Les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles