"J'allais mourir": le témoignage poignant de Souhayla, sauvée de justesse d'un ascenseur inondé

Souhayla, 22 ans, s'est retrouvée bloquée pendant de longues minutes dans l'ascenseur de son immeuble avec de l'eau jusqu'à la taille, avant d'être sauvée par les pompiers.

Elle dit avoir vu son heure arriver. Souhayla, 22 ans, s'est retrouvée coincée avec de l'eau jusqu'à la taille dans un ascenseur de son immeuble, vendredi matin à Sarcelles. Sauvée in extremis par les pompiers, elle se dit aujourd'hui très choquée et incapable de retourner chez elle.

La scène cauchemardesque avait été racontée sur Instagram par ses frères, que l'on pouvait voir en photo avec de l'eau jusqu'à la taille, tenter désespérément d'ouvrir les portes coincées. À l'intérieur, Souhayla filmait de son côté l'eau qui n'en finissait plus de monter.

"Je vois l'eau qui monte du bas, et quand je regarde la porte de l'ascenseur je vois que l'eau descend de l'étage du dessus. Donc à ce moment-là, j'ai l'eau qui monte des deux côtés. Quand j'ai su que l'eau allait m'arriver à peu près au niveau des épaules, je m'effondre parce que pour moi, à ce moment-là, j'allais mourir" témoigne-t-elle auprès de BFMTV.

"Je n'entendais plus ses cris"

La jeune fille est prise au piège: le bouton d'urgence ne fonctionne pas, et le réseau téléphonique passe très difficilement. Elle parvient miraculeusement à joindre ses frères, qui découvrent alors un parking complètement inondé.

"J'ouvre la porte pour arriver devant l'ascenseur, je l'entends crier, crier, je lui dis 't'inquiète pas', jusqu'au moment où je n'entends plus rien", raconte Ihab, l'un de ses frères. "Ce qui me faisait le plus peur, ce n'était pas les cris, c'est quand il n'y avait plus de bruits. Je n'entendais plus ses cris."

Sur place, les pompiers constatent qu'une canalisation a cédé. Souhayla est finalement sauvée après avoir passé quarante minutes dans l'ascenseur. À ce moment, elle aussi avait de l'eau jusqu'à la taille. Un traumatisme pour la jeune femme: aujourd'hui, hors de question pour elle de retourner dans son immeuble.

"J'ai essayé de rentrer juste dans l'immeuble, j'ai vu les ascenseurs et je me suis dit que je ne voulais pas y retourner", dit-elle, en larmes.

Cet épisode malheureux pose question auprès des habitants, car l'immeuble de 120 logements a été livré à ses occupants l'hiver dernier. Souhayla et ses frères souhaitent désormais être relogés le plus rapidement possible. Pour l'heure, ils n'ont pas déposé plainte.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Il sauve un chien en laisse pendu par un ascenseur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles