Jalil Lespert : qui sont ses trois enfants, Gena, Aliosha et Kahina ?

·2 min de lecture

Jalil Lespert est un père de famille épanoui. À 44 ans, l’acteur et réalisateur est à la tête d’une tribu de trois enfants. C’est avec la comédienne Bérangère Allaux, à qui il a donné la réplique dans le film Le petit lieutenant, que la star de cinéma a découvert les joies de la paternité. De leur relation sont nés une fille prénommée Gena et un garçon prénommé Aliosha. Le 6 novembre 2010, Jalil Lespert est devenu l’heureux papa de Kahina, fruit de ses amours passées avec l’ancienne Miss France Sonia Rolland. Comblé, il prend plaisir à publier des photos de sa progéniture sur son compte Instagram, où il compte plus de 29.000 abonnés.

Interrogé par Télérama à l’occasion de la sortie du film L’enfant rêvé, mercredi 7 octobre 2020, Jalil Lespert s’est confié avec tendresse sur sa vie de famille. S’il enchaîne les succès au cinéma, c’est auprès de ses enfants que l’acteur joue son plus beau rôle. "J’essaye d’être le plus attentionné, le plus présent. Je pense que je fais partie de cette génération de pères qui ont conscience qu’ils ont un vrai rôle à jouer dans l’éducation", a-t-il déclaré. Le quadragénaire a d’ailleurs la chance de pouvoir concilier sa carrière et sa vie de papa sans trop de difficultés. "Mon aînée a 16 ans. Je l’ai eu assez jeune et j’étais comédien et réalisateur. Et quand on fait ces métiers, on a la chance d’être souvent à la maison. Alors quelquefois, on est très pris mais quand on est là, on est vraiment là ! J’ai eu la chance d’être assez présent et j’espère assez aimant !"

Lorsqu’il a annoncé sa séparation d'avec Sonia Rolland, en 2018, Jalil Lespert n’a pas hésité à évoquer leur fille Kahina, qui soufflera très bientôt sa 10e bougie. "Après 9 ans d’amour. Une nouvelle vie, une nouvelle direction. Merci pour ces belles années partagées de joie, de construction et d’apprentissage. Reste à jamais entre nous un lien indéfectible, notre fille. Nos chemins se séparent mais, grâce à elle, notre avenir restera d’une manière ou d’une autre commun", avait-il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite