Jair Bolsonaro quitte le Brésil avant la fin de son mandat et l'investiture de Lula

© REUTERS/Adriano Machado

CNN Brasil a rapporté que Jair Bolsonaro, qui n'a jamais reconnu sa défaite électorale du 30 octobre dernier, s'est envolé vendredi pour les États-Unis, deux jours avant l'investiture de son successeur. « Je suis sur un vol, je serai bientôt de retour », a déclaré le chef d'État d'extrême droite à la chaîne . Il a décollé de la base aérienne de Brasília dans un avion de l'armée de l'air brésilienne, aux côtés de plusieurs de ses conseillers et de la Première dame Michelle Bolsonaro. Son départ intervient quelques heures après que le gouvernement brésilien a publié une ordonnance autorisant cinq fonctionnaires à accompagner le « futur ex-président » à Miami, en Floride, entre le 1er et le 30 janvier 2023. Dans la foulée, la radio nationale RNR a annoncé que le vice-président Hamilton Mourao assurerait l'intérim de la présidence et s'exprimera à la télévision samedi soir.

La date du retour de Jair Bolsonaro n'étant pas connue, son voyage aux États-Unis pourrait rompre avec la convention brésilienne selon laquelle les dirigeants sortants sont présents à la cérémonie d'investiture de leurs successeurs. Le protocole impose aux premiers de ceindre de l'écharpe présidentielle le nouvel arrivé au pouvoir. Lula devant débuter son mandat dimanche, cela devrait être la seconde fois dans l'histoire du Brésil qu'un président sortant décide de ne pas participer à la transmission des fonctions. En 1985, le général João Figueiredo, dernier président de la dictature militaire instaurée en...


Lire la suite sur LeJDD