Comment Jair Bolsonaro pousse les Brésiliens à s'armer

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Jair Bolsonaro a fait adopter des dizaines de textes de loi liés à vente et à la possession d’armes à feu au Brésil. (Illustration)
Jair Bolsonaro a fait adopter des dizaines de textes de loi liés à vente et à la possession d’armes à feu au Brésil. (Illustration)

Jair Bolsonaro rêve d'une société brésilienne ou tout un chacun posséderait une arme. L'attestent les postures du chef d'État, la législation adoptée depuis son élection et les ventes d'armes en forte hausse, raconte Le Monde dans un récent reportage.

Le journal souligne notamment qu'en deux ans de mandat le président du pays a fait adopter une trentaine de textes législatifs liés à la vente et à la possession d'armes à feu, permettant, par exemple, à tout particulier brésilien d'en posséder jusqu'à quatre exemplaires, contre deux auparavant. La gamme des calibres disponible à l'achat a également été élargie.

Bolsonaro n?a fait qu?amplifier une tendance de fond.

« Avec la pandémie, les gens ont peur. Ils se sentent menacés, en insécurité. Donc, ils achètent des armes », analyse aussi le PDG de Taurus, compagnie locale leader dans le secteur, au Brésil comme dans le reste de l'Amérique latine. Les chiffres confirment d'ailleurs la tendance : le nombre de personnes ayant obtenu de pouvoir posséder une arme à feu en 2020 s'est établi à 168 000, soit deux fois plus que l'année précédente, et trois fois plus qu'en 2018.

Lire aussi Brésil : Bolsonaro, le coronavirus et la pluie

Une tendance de fond

Jair Bolsonaro ne semble toutefois pas avoir initié le mouvement, explique au quotidien français Ivan Marques, avocat spécialiste du marché des armes également membre du Forum brésilien de sécurité publique (FBSP). « À vrai dire, Bolsonaro n'a fait qu'amplifier une tendance [...] Lire la suite