"J'aime m'en souvenir": quand Raymond Domenech cite le ministre de la Propagande nazie Joseph Goebbels

C’est un message qui n’est pas passé inaperçu. Une fois n’est pas coutume, Raymond Domenech n’a pas donné son avis sur le football en plein cœur de l’Euro 2024. L’ancien sélectionneur de l’équipe de France (2004-2010) est davantage préoccupé par la situation politique du pays à l’approche du premier tour des élections législatives anticipée ce dimanche.

Pas sûr, néanmoins, qu’il ait été très inspiré en citant un ancien nazi, pour faire passer son message: "On prête à Goebbels Joseph de son prénom cette phrase qui parcourt l’histoire: 'un mensonge raconté une fois reste un mensonge, des milliers de fois il devient la réalité.' J’aime m’en souvenir."

Dans un contexte particulièrement tendu, citer l’ancien ministre de la Propagande sous le régime d’Adolf Hitler ne pouvait que mettre le feu aux réseaux sociaux. Raison pour laquelle l'ancien éphémère coach du FC Nantes s’en fendu d’un deuxième message :

"Pour préciser à ceux qui commencent à imaginer que je pourrais être un fan de Goebbels que c’est une phrase qui compte et qu’elle fait écho à ce qui se passe actuellement dans notre pays." Et de conclure : "Pour mémoire en somme." Né en 1897, Joseph Goebbels fut nommé chef de la propagande du parti nazi en 1930. Au lendemain du suicide d'Adolf Hitler, il s’est lui aussi donné la mort le 1er mai 1945 avec son épouse, et ses six enfants.

Article original publié sur RMC Sport