"J'aime bien qu'on dise 'Noir'" : Jean-Pascal Zadi combat le racisme et ses clichés avec son film "Tout simplement noir"

Benoît Jourdain
·2 min de lecture

Le chanteur Soprano, les humoristes Claudia Tagbo et Fary, la journaliste Kareen Guiock, le comédien Jonathan Cohen, l'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz ou encore l'ancien footballeur Lilian Thuram. Il y a du beau monde dans Tout simplement noir, le premier film de Jean-Pascal Zadi, réalisé avec son ami John Wax, qui sort dans les salles de cinéma mercredi 8 juillet. Mais "JP" a un regret : Christiane Taubira. "Je n'ai pas osé lui demander, reconnaît-il auprès de franceinfo. Parce qu'elle est au-dessus de tout, je n'allais pas la rabaisser à notre truc de comédiens."

>> "Sa gueule, il en a fait son atout" : on vous présente Jean-Pascal Zadi, qui explose à l'affiche du film Tout simplement noir

Son long-métrage est un faux documentaire dans lequel Jean-Pascal Zadi interprète, sous son propre nom, un acteur qui veut organiser une marche des Noirs à Paris. Il va pour cela demander le soutien des principales figures de la communauté, ce qui va engendrer des scènes où se mélangent rires et gêne. Chacun accepte de se moquer de soi-même. Les artistes n'ont pas été difficiles à convaincre, selon le réalisateur : "Le fait de montrer la complexité de cette identité noire française, ça faisait du bien à tout le monde."

"Le mot 'Noir' est un peu mal perçu"

Jean-Pascal Zadi est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi