"J'ai vu ma vie basculer" : le difficile devoir de mémoire d'un rescapé du 13-Novembre

·1 min de lecture

Il a vu sa vie défiler le 13 novembre 2015. Arthur Dénouveaux, passionné de musique, assistait au concert du groupe Eagles of Death Metal au Bataclan le soir des attentats de Paris. À l'occasion de l'ouverture du procès historique des attaques du 13-Novembre au palais de justice de Paris cette semaine, le rescapé s'est confié longuement au micro d'Europe 1 dans l'émission Les Coulisses de l'info.

>> Retrouvez Europe matin en podcast et en replay ici

"En quelques minutes, j'ai vu ma vie basculer"

Président de l'association Life for Paris, qui rassemble les victimes de ces attaques, Arthur Dénouveaux raconte qu'il était déjà un habitué de la salle de concert parisienne. "J'avais quatre concerts d'affilée prévus au Bataclan : une fois les Eagles of Death Metal et Deftones les trois soirs suivants." L'amateur de musique métal se remémore sa première soirée, celle des attaques. "Je me retrouve dans la fosse, plutôt à l'arrière pour écouter le concert et avoir un bon son. En quelques minutes, j'ai vu ma vie basculer."

Alors que les terroristes ouvraient le feu, Arthur Dénouveaux se rappelle ensuite comment il est parvenu à s'extirper de la salle de spectacle. "J'ai réussi à m'enfuir en rampant par-dessus des corps de gens qui faisaient semblant d'être morts, ou qui l'étaient, par la sortie de secours à gauche de la scène. J'ai dû me cacher pendant 10-15 minutes à peu près."

LIRE AUSSI"L'odeur de poudre et de sang" : le récit de l'assaut du Bataclan, le 13 novembre 2015...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles