"J'ai vu Sarko humilier des gens", Jean-Pierre Raffarin vindicatif avec l'ancien président

·1 min de lecture

Entre Nicolas Sarkozy et Jean-Pierre Raffarin, les relations n'ont pas toujours été faciles. Et l'ancien Premier ministre vient une nouvelle fois de le prouver, alors qu'il se confiait dans les pages de L'Obs, au côté d'Adrien Quatennens sur Johnny Hallyday, à l'approche du troisième anniversaire de sa disparition. Alors qu'il évoquait l'humanité et la bonté de Johnny Hallyday et de Jacques Chirac, dont il fut le Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin en a profité pour tacler l'époux de Carla Bruni. "Chirac et Johnny avaient une relation physique et personnelle avec les gens. Un souvenir : Premier ministre, j'invite Johnny à Matignon. Il vient avec son Hummer. Il prend trois places de voiture. Tout le personnel est là pour l'accueillir. Et Johnny serre la main à tout le monde avant de serrer celle du Premier ministre qui l'attend sur le perron. Chirac est comme ça. Plusieurs fois, j'ai vu Sarko humilier des gens. Je n'ai jamais vu ni Johnny ni Chirac humilier quelqu'un".

Une critique peu étonnante de la part de ce fan absolu de Johnny Hallyday, qui a toujours entretenu des rapports tendus avec son ancien ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy ayant toujours eu beaucoup de mal à digérer n'avoir pas été choisi par Jacques Chirac comme chef du gouvernement, à la place de Jean-Pierre Raffarin.

Il y a quelques mois, Jean-Pierre Raffarin s'était déjà expliqué sur cette mésentente avec l'ex-président, dans le documentaire Dans le conseil du secret des ministres, diffusé sur LCP. Il (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ingrid Chauvin : une rupture douloureuse avec Thierry ? Ce message qui en dit long
Jean Castex : ces ministres qui prennent "un malin plaisir à le torpiller"
Les aveux glaçants de Jonathann Daval : "J'ai tué Alexia pour qu'elle se taise"
"Ma femme n'est plus à moi" : Guy Marchand évoque sa relation atypique avec Adelina
Barack Obama cruel avec Nicolas Sarkozy et ses "talonnettes pour se grandir"