"J'ai vu les larmes dans ses yeux" : Quand Stéphane Bern a dépassé les limites avec Albert de Monaco

Entre Stéphane Bern et les têtes couronnées, c'est une longue histoire d'amour et d'amitié. Tout particulièrement avec la famille royale de Monaco, dont il est le confident. Ce lundi 13 juin 2022, le présentateur dévoile d'ailleurs, en exclusivité, sur France 3, un numéro de l'émission Secret d'histoire consacré au Rocher. Des images qui ont été tournées avec plus de facilité, pour lui, qui est si proche de certains membres du clan Grimaldi.

Il m'est reconnaissant de tout ce que je fais pour entretenir le souvenir de sa famille

"Ce sont des relations d'amitié, de respect mutuel, d'affection, explique Stéphane Bern dans les pages du magazine Télé-Loisirs. Voyez-vous, obtenir une interview du prince est assez facile, mais obtenir sa confiance est nettement plus dur. Car c'est quelqu'un qui vous juge sur le long terme. Et aujourd'hui, il m'est reconnaissant de tout ce que je fais pour entretenir le souvenir de sa famille." Très proche de la princesse Stéphanie, de Caroline de Hanovre, l'animateur a rencontré le prince Albert II de Monaco en 1989, alors qu'ils passaient plusieurs jours ensemble pour les besoins d'un reportage.

J'ai préféré couper la séquence au montage...

Une telle amitié a ses avantages. Le papa de Jacques et Gabriella a par exemple accordé une faveur extraordinaire à Stéphane Bern : il lui a ouvert, pour ce numéro spécial de Secret...

Lire la suite


À lire aussi

Albert de Monaco très ému : les larmes aux yeux, le prince épaulé par son jeune héritier
Imen Es effondrée sur scène : les larmes aux yeux, elle est contrainte d'annuler son concert...
"Je n'ai jamais autant pleuré de ma vie" : Arthur, les larmes aux yeux, dévoile des images bouleversantes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles