"J'ai trouvé ça grotesque..." : Laurent Ruquier revient sur l'étude épinglant Les Grosses têtes pour des séquences jugées "discriminantes"

·1 min de lecture

C'est une étude qui a beaucoup fait couler d'encre. Le mardi 8 décembre, l'AJL (l'Association des journalistes lesbiennes Gay bi trans et intersexe) publiait sur son site une enquête concernant Les Grosses têtes. Pour cette étude, l'AJL avait écouté l'émission pendant un mois, du 21 septembre au 23 octobre 2020. Dans son bilan, elle pointait différents éléments sexistes ou racistes et cite notamment "des remarques sexistes toutes les 11 minutes" et une moyenne de "19 séquences discriminantes par émission". Avec précision, elle évoquait : "159 propos sexistes, 66 séquences LGBTIphobes, 51 remarques racistes"… Et de conclure : "L'émission animée par Laurent Ruquier reproduit ad nausseam les systèmes de harcèlement les plus classiques. Sous couvert d'humour, les minorités sont à nouveau désignées comme le bouc émissaire idéal (...) Il ne s'agit plus d'un accident de parcours mais d'un acharnement dissimulé derrière le rire". Elle demande donc à Laurent Ruquier d'animer Les Grosses Têtes "sans propos discriminants", les qualifiant de "béquilles d'un autre âge".

Dans une interview accordée à Télé 2 semaines, Laurent Ruquier est interrogée sur cette polémique et notamment si elle l'a ou non affecté. "Affecté, non, répond-il. Mais attristé, oui. J’ai trouvé ça grotesque. Si des gens pensent que je suis homophobe, raciste, sexiste – et j’en oublie – tant pis pour eux. Personne ne les a obligés à écouter les Grosses Têtes pendant un mois ! Pourquoi se sont-ils rendus malheureux à faire (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Ne regarde pas trop" : le commentaire amusé de cette candidate des Reines du shopping à son compagnon pendant un essayage (VIDEO)
Olivier Véran se fait vacciner contre la Covid-19 en direct devant les caméras (VIDEO)
"J'ai peur qu'elle ne me parle plus..." : ce candidat de Mon admirateur secret déclare sa flamme à sa collègue, mais sa réaction n'est pas celle qu'il espérait... (VIDEO)
Ecologie, chasse, Guignols… les coups de griffe de Jean-Pierre Pernaut dans son livre
Pas vu à la télé dans The Voice ! Amel Bent balance les SMS que Vianney lui a envoyés pendant l'émission après leur débat sur le terme "déchanter"... Et c'est très drôle !