"J'ai une trouille bleue que Marine Le Pen passe" : Charlotte Gainsbourg inquiète pour le second tour de l'élection (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Invitée de "C à vous", Charlotte Gainsbourg a confié ce jeudi soir sa crainte de voir Marine Le Pen accéder au pouvoir.

Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs recevaient ce jeudi 21 avril dans "C à vous" deux comédiennes de grande envergure. En effet, Emmanuelle Béart et Charlotte Gainsbourg venaient assurer la promotion du film "Les passagers de la nuit", en salles le 4 mai prochain. Ce film, 4ème long métrage de Mikhaël Hers, propose une virée dans le Paris des années 80.

Au cours de l'entretien, les deux comédiennes ont été questionnées sur le sujet incontournable du moment : le second tour de l'élection présidentielle 2022 qui approche à grand pas. Alors que Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont confrontés hier soir lors du débat de l'entre-deux-tours, Charlotte Gainsbourg n'a pas masqué sa vive inquiétude de voir Marine Le Pen décrocher la majorité des suffrages des Français.

À lire également

"C'est très grave ce que vous dites là" : Marine Le Pen répond à Emmanuel Macron qui affirme qu'elle va créer une "guerre civile" (VIDEO)

Et pour évoquer le sujet, la fille de Jane Birkin a rappelé l'élection surprise de Donald Trump en 2016 aux Etats-Unis. "C'est important, là c'est trop grave, je trouve ça trop grave. On l'a déjà vécu mais j'ai trop peur qu'elle pass... Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - La Minute de Charlotte Gainsbourg

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles