"J'ai revécu tout ce qui s'est passé" : le témoignage d'Amélie, victime du chirurgien Joël Le Scouarnec

franceinfo

Ce pourrait être la plus grave affaire de pédophilie de l'histoire judiciaire française. Un chirurgien, Joël Le Scouarnec, est soupçonné d'avoir violé ou agressé sexuellement plus de 250 enfants pendant plus de trente ans d'exercice, dans plusieurs hôpitaux de France. Dans des carnets retrouvés chez lui, il notait méticuleusement les noms de ses victimes, et ce qu'il leur avait fait subir.Toutes étaient des enfants au moment des faits. Ce sont aujourd'hui des adultes détruits. Tous racontent la même histoire. Une souffrance profonde qui pendant des années est restée une énigme. Pour Amélie, c'était l'anorexie, une peur panique des seringues et de l'hôpital aussi. Et puis, l'été dernier, elle apprend que son nom figure dans les carnets de Joël Le Scouarnec, et tout s'éclaire.

Ma mère rentre et je lui dis : 'Tu vois, l'explication elle est là ! Je suis sur les carnets, je comprends ce qui m'arrive, je comprends pourquoi je suis comme ça.'

Amélie

à franceinfo

Mais la jeune femme n'a toujours aucun souvenir de l'agression. Jusqu'à cette séance d'hypnose, où tout revient d'un coup. "Je me souvenais de ce médecin qui était revenu dans ma chambre, qui sentait le citron, ou un parfum assez (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi