"J'ai honte" : l'énorme bourde d'Amel Bent concernant ses filles Sofia et Hana

·1 min de lecture

Difficile de garder la tête froide en ces temps de pandémie mondiale. Surtout lorsque l'on s'appelle Amel Bent, et que l'on vit à cent à l'heure. Star de la chanson depuis qu'elle a été révélée par la deuxième saison de Nouvelle Star, cette dernière croule sous les projets. De retour dans le jury de The Voice, aux côtés de Marc Lavoine, Florent Pagny et Vianney, elle vient également de sortir deux nouveaux singles aux côtés d'Imen Es et Hatik. Mais en plus de sa carrière à succès, l'épouse de Patrick Antonelli doit aussi gérer sa vie de famille. Maman de deux adorables petites filles, Sofia (4 ans) et Hana (3 ans), elle leur consacre le plus de temps possible. C'est elle qui, tous les matins, les emmène à l'école. Mais en ce mercredi 11 novembre, l'interprète de Ma philosophie n'était visiblement pas bien réveillée...

Comme à son habitude Amel Bent avait publié dans sa story Instagram plusieurs vidéos de ses filles, cartable sur le dos afin de se rendre à l'école. De quoi interloquer ses nombreux abonnés, qui savent pertinemment qu'en ce jour de commémoration de l'Armistice, tous les établissements sont fermés. Chose dont la chanteuse de 35 ans, elle, s'est rendue compte un petit peu trop tard.

Quelques minutes après avoir posté la vidéo de ses deux filles sur le chemin de l'école, Amel Bent a soudainement pris conscience de sa gaffe. Se qualifiant de "complètement à l'ouest", elle a ainsi expliqué à ses abonnés ce qu'il lui était arrivé. "J’ai honte, j’ai honte… J’ai oublié que (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Christophe Beaugrand « particulièrement ému » par un message reçu, il sensibilise ses fans
Tromperies, mariages cachés... Milla Jasmine et son ex Mujdat règlent leurs comptes et affolent la Toile
PHOTO Rupert Grint (Harry Potter) débarque sur Instagram et crée un énorme buzz en présentant sa fille !
Malade et miné par la crise sanitaire, Claude Barzotti décide de mettre un terme à sa carrière
Les César : l’Académie exclut Roman Polanski et plusieurs membres historiques