«J'ai grandi dans la peur» : les confidences bouleversantes de Frédéric Lopez, battu par son père

© MIGUEL MEDINA / AFP

Frédéric Lopez est l'invité d'Europe 1 dimanche dans l'émission "Il n'y a pas qu'une vie dans la vie", à l'occasion de la diffusion de sa nouvelle émission "Un dimanche à la campagne", sur France 2. Au micro d'Isabelle Morizet, le journaliste de 55 ans explique avoir "pardonné" son père malgré tout ce qu'il lui a fait subir pendant son enfance.

Frédéric Lopez est de retour à la télévision. Quatre ans après avoir quitté la présentation de Rendez-vous en terre inconnue, le journaliste est à la tête d'une nouvelle émission, Un dimanche à la campagne, diffusée sur France 2, sur l'ancien créneau de Michel Drucker.

"J'avais le visage de la contrainte"

Invité à cette occasion sur Europe 1 dans l'émission "Il n'y a pas qu'une vie dans la vie", Frédéric Lopez s'est confié à Isabelle Morizet sur son enfance difficile. Petit, le journaliste a subi des maltraitances et des violences de la part de son père, qui n'avait jamais désiré avoir un fils. "Je n'étais pas un enfant désiré. Ma mère a accouché de moi à 16 ans dans le plus grand secret. Mon père, lui, est reparti au Maroc avant de revenir quand j'avais deux ans, pour accomplir son devoir. J'avais le visage de la contrainte", avait-il ainsi déjà raconté en 2016 dans les colonnes du magazine Nous Deux.

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"J'ai pardonné quand j'ai découvert que ce qu'il avait vécu dans son enfance était dur"

"J'ai grandi dans la peur", assure-t-il dimanche face à Isabelle Morizet sur Europe 1. "Cela a des conséquences pour une vie entière". Battu par son père, Frédéric Lopez a vécu une enfance terrible, une enfance qu'il "ne souhaite à personne". Mais, l'animateur a trouvé la force de pardonner son bourreau.

"Mon père aujourd'hui a 80 ans et je pourrais dire que...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Frédéric Lopez battu par un père qui ne l'a pas désiré : les bouleversantes confidences de l'animateur