"J'ai la flemme de faire l'amour", c'est grave docteur ?

La vie de couple n’est pas toujours évidente, d’ailleurs, il arrive que l’on traverse des passages à vide, notamment en termes de désir. Hommes ou femmes peuvent constater et ressentir une sorte de “flemme” autour de la sexualité et de tout ce que cela englobe. Une situation qui peut s’avérer troublante pour la personne qui le vit, mais aussi pour le/la partenaire. Comment réagir face à cette baisse de désir ? Est-ce grave ? Diane Deswarte, sexologue et thérapeute, nous éclaire sur le sujet.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie · Correctrice et traductrice féministe (@sophiejasselin)

"J'ai la flemme de faire l'amour"

Selon l’experte, c’est l’une des phrases qu’elle entend le plus en consultation, dans le cadre d'une baisse de désir ou au sein des thérapies de couple : “J’entends souvent le mot flemme, le mot corvée, case à cocher, obligation, etc”, indique Diane Deswarte. Elle s’est aussi confiée sur les raisons de cette baisse de désir : “une vraie flemme cela peut arriver à tout le monde, et il n’y a parfois aucune raison spécifique à cela. On a le droit d’avoir la flemme de faire l’amour, qu’on soit homme ou femme.” L’experte indique que dans d’autres cas, la flemme peut s’installer pour des raisons logistiques : “pour certaines personnes, le sexe engendre une charge mentale (draps propres, douche à prendre après (...)

Lire la suite sur Grazia

Passion, jalousie... 5 mythes tenaces autour de la relation de couple à déconstruire
Une étude dévoile quelles sont les trois positions sexuelles les plus dangereuses et elles sont très populaires
Selon les experts, voici une bonne raison de faire de la musculation (et cela va vous étonner)
Anne Hathaway, 40 ans, se confie sans filtre sur son rapport au corps et nous donne une leçon d'acceptation
En bikini, Diane Leyre adopte la tendance star de 2023 et dévoile ses abdos