"J'ai fait une trentaine de tours": Franky Zapata, "l'homme volant", revient sur sa chute en Flyboard

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Franky Zapata le 1er juin 2022 sur BFMTV. - Capture d'écran BFMTV
Franky Zapata le 1er juin 2022 sur BFMTV. - Capture d'écran BFMTV

Samedi, lors d'un rassemblement d'hydravions organisé à Biscarrosse (Landes), Franky Zapata, inventeur du Flyboard Air, a chuté dans un lac après avoir tournoyé dans les airs. Mais que ses fans se rassurent, "l'homme volant" va bien, comme il l'a indiqué ce mercredi sur BFMTV.

"Ça va beaucoup mieux que samedi, et ça va pas mal par rapport à ce qui m'est arrivé", a-t-il expliqué.

Lors de l'incident, il se trouvait à bord de son Flyboard Air, "une planche turbopropulsée capable d’une mobilité sans précédent", indique le site de sa société. C'est notamment à bord de cet engin que le Marseillais d'origine avait fait des émules lors du défilé du 14 juillet 2019. Franky Zapata avait alors survolé la place de la Concorde en combinaison, surplombant les militaires, sous le regard d'Emmanuel Macron.

Sur les vidéos de sa chute de samedi, on le voit d'abord prendre son envol à bord de sa planche propulsée. Mais une fois dans les airs, il se met à tournoyer rapidement, puis chute dans l'eau. Selon ses dires, les raisons de l'incident seraient à chercher du côté du nouvel engin sur lequel il planche, une voiture volante appelée le Jetracer.

Perte de connaissance

Focalisé ces derniers temps sur sa voiture propulsée, il aurait quelque peu oublié comment se servir de son Flyboard.

"Le Flyboard Air est atypique, il utilise une logique différente du Jetracer. On est passé à côté, c'est un peu un excès de confiance", a-t-il reconnu sur BFMTV.

L'accident de samedi aurait pu être plus grave si Franky Zapata ne s'était pas réceptionné dans l'eau. Il a d'ailleurs perdu connaissance lors de sa chute, du fait des tours qu'il a réalisés sur lui-même.

"J'avais deux options. Ou me poser rapidement alors que je commençais à perdre le contrôle en rotation, ce qui aurait été possible. Ou aller sur l'eau, ce que j'ai fait. Mais le problème, c'est que j'ai réalisé une trentaine de tours à deux tours seconde. Je me rappelle donc être arrivé sur l'eau pas dans un état de conscience parfait. Après, je ne me rappelle plus", a-t-il indiqué.

Reste à espérer que cette chute ne retardera pas le dévoilement de sa voiture volante. Franky Zapata avait déclaré sur BFMTV en septembre 2020 que la première sortie publique de son nouveau bolide, un fauteuil "propulsé par 10 micro turboréacteurs", devrait se faire en France.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles