"J'ai fait comme Philippe Vandel" : comment Europe 1 a aidé l'actrice Julie de Bona

·1 min de lecture

Elle est de l'équipe des actrices qui travaillent leur rôle en s'y immergeant totalement. Julie de Bona incarne dans la série Plan B, diffusée sur TF1 à partir de lundi soir, une animatrice radio qui voyage dans le temps pour sauver sa fille qui se suicide. La comédienne avait fait en 2020 un "stage d'observation" dans l'émission Culture Médias pour travailler ce rôle. De retour au micro de Philippe Vandel, Julie de Bona explique désormais comment cette immersion l'a nourrie lors du tournage.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"C'était très amusant. Et puis c'était essentiel pour moi", estime l'actrice. "Il fallait que je rentre dans la peau de cette animatrice radio, j'ai compris ce que ce métier avait de responsabilité et de charge, d'adrénaline et de passion."

Un métier "fascinant"

Mais ce que Julie de Bona retient surtout de son stage, c'est le "super pouvoir" des animateurs radio. "J'avais l'impression que l'on avait l'info avant tout le monde. On sait ce que l'on va dire, alors que l'invité ne sait pas ce qu'on va dire. On divulgue l'info aux spectateurs", explique-t-elle face à sa "maîtresse de stage" Hélène Mannarino, qui dresse pour l'occasion son portrait inattendu.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Et Julie de Bona apprécie particulièrement dans son métier de fiction la proximité avec les auditeurs. "On rentre directement dans leur foyer. Ils sont en train de boire un café, d'être sous la douche et on leur...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles