"J'ai failli crever" : Manuel Valls laminé après sa déroute en 2017

·1 min de lecture

Les confidences de Manuel Valls se multiplient dans la presse ces derniers jours. Dans une enquête à paraître ce jeudi 25 mars dans Paris-Match, l'ancien Premier ministre se livre sur sa difficile relève, après sa déroute à la primaire socialiste, en 2017, face à son rival Benoît Hamon. Une traversée du désert que l'ancien taulier du Parti socialiste, de retour depuis plusieurs mois en France après avoir posé ses valises à Barcelone, évoque avec franchise. "J'ai failli crever", reconnaît-il, sans détour. D'après l'hebdomadaire, le candidat déçu à la dernière présidentielle a eu le "corps en vrac, mal de dos, peur soudaine des regards dans la rue". Son échec cuisant à la primaire socialiste s'est traduit physiquement : quand ses amis le voyaient "fondre", lui prétextait une intolérance au gluten, alors qu'il s'infligeait en réalité "une diète déprimante".

En quittant Paris pour la ville de Gaudí, Manuel Valls a entamé une nouvelle étape de sa carrière politique, tout aussi jalonnée de hauts que de bas. Venu pour "gagner", l'ancien ministre de 58 ans a manqué son rendez-vous lors des municipales de la capitale catalane, en terminant quatrième de la course. Un second coup dur pour le natif de Barcelone, désormais conseiller municipal de l'opposition barcelonaise, qui ambitionnait de relancer ses aspirations politiques sur ses propres terres. Si Manuel Valls se défend désormais de toute ambition élyséenne, il poursuit pourtant sa réinstallation dans la capitale française. À l'occasion (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Xavier Bertrand officiellement candidat en 2022 : "Je ne participerai pas à une primaire"
« Je n’ai jamais été l’amant de Delphine Jubillar » : harcelé sur les réseaux sociaux, il sort du silence
"J'ai une tronche à faire Top Chef ?" : Chloé, la candidate sans filtre de la saison 12
Le prince Harry décroche (encore) un nouveau job, le 2e en 48h !
Le grosse colère de Gérald Darmanin : "Vivre en se foutant des autres est égoïste"