"J'ai eu tort" : Nagui, déçu par les audiences de The Artist, annonce des changements

·2 min de lecture

Après le flop des audiences de la première émission de The Artist, sur France 2, le présentateur Nagui a dévoilé les nouveautés qui attendent les téléspectateurs ce samedi 18 septembre dans un entretien accordé au Parisien.

Le succès n’était pas au rendez-vous pour la première de The Artist, le samedi 11 septembre, sur France 2. Imaginé par Nagui, ce nouveau télécrochet met à l’honneur 22 artistes jugés à la fois par un jury de professionnels et le public. Cependant, la magie du spectacle n’a pas opéré. Face au lancement de l’émission The Voice : All Stars dans la même soirée, le programme musical n’a rassemblé que 1,3 million de téléspectateurs curieux. Une véritable déception pour l’animateur de 59 ans qui espérait faire de l’ombre au célèbre show mené par Nikos depuis dix ans. "Oui c’est décevant. On s’attendait à un peu plus. Il faudrait être hypocrite pour dire l’inverse. L’objectif c’est clairement de faire mieux, confiait-il dans une interview accordée ce jeudi 16 septembres dans les colonnes du Parisien. Faudrait être con ou kamikaze pour refaire pareil. Évidemment j’ai eu tort !"

Fier de cette nouvelle production et prenant sa part de responsabilité dans ce flop, le célèbre présentateur du jeu N’oubliez pas les paroles a très vite retroussé ses manches pour donner un nouvel élan au second épisode de The Artist, programmé ce samedi 18 septembre. "Les membres du jury donneront des notes de 1 à 10, qui seront traduites en un pourcentage qui s’ajoutera à celui du public, détaille l’animateur. Ceux qui ont le moins bon score seront éliminés." Et le concept de l’émission tendra à évoluer de semaine en semaine. Dès ce nouvel épisode, 10 artistes interpréteront leur propre titre devant le jury composé (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Jalil Lespert accusé de profiter de l'argent de Johnny : "Ça passera avec le temps"
André Boudou, père de Laeticia Hallyday : cette blague douteuse lors de l'hommage à Johnny
Sophie Marceau mal à l'aise dans le milieu du cinéma : "Je n'avais pas les codes"
VIDEO - "Tout va bien au pays des lutins !" : chez Pascal Praud, les esprits s'échauffent
« Il est devenu fou » : Laurent Ruquier ahuri par Éric Zemmour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles