"J'ai envie de tuer Rihanna" : le CSA donne son verdict après un dérapage dans TPMP

·1 min de lecture

Il y a déjà quatre mois, le 5 octobre 2020, le défilé de lingerie "Savage X Fenty" de Rihanna provoquait un tollé car l'une des chansons diffusées, à savoir Doom de la DJ française Coucou Chloé, remixait un hadith. L'utilisation des paroles sacrées de Mahomet étant une polémique en soi, le fait qu'elles soient entendues lors d'un défilé en tenues légères et sexy a été considéré comme un blasphème par des milliers d'internautes. Le soir du scandale, la chroniqueuse Meriem Debbagh avait à son tour profondément choqué en réagissant avec des propos démesurés. "J'ai envie de la tuer !", avait-elle lâché. Rappelée à l'ordre par Cyril Hanouna, Meriem Debbagh avait refusé de revenir sur ses propos, et insisté : "Ouais mais tu ne peux pas mettre ça. (...) Déjà son défilé c'est de la merde". L'animateur avait alors à nouveau recardé sa chroniqueuse, prônant la liberté d'expression dans la musique.

À lire également

Attaquée sur Sud Radio, Rokhaya Diallo interpelle le CSA et dénonce “une immonde bande d’individus haineux en roue libre”

Saisi par plusieurs téléspectateurs scandalisés, le CSA a enfin publié son verdict ce mercredi 3 février. Face au &q... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi