J'ai décidé de racheter des stickers Panini comme quand j'avais 10 ans et ça va devenir mon activité de l'été

En attendant que Kylian Mbappé soulève le trophée de l'Euro 2024 avec l'Equipe de France et que les Jeux Olympiques à Paris ne nous offrent le chaos le plus jouissif possible, j'ai décidé d'occuper mon été autrement. Comment ? En rachetant des stickers Panini pour les coller dans des albums. C'est simple, mais très satisfaisant.

J'ai craqué pour des stickers Panini

Quand j'étais enfant, j'avais trois façons de dépenser mon argent de poche : en faisant le plein de bonbons à la boulangerie ou en améliorant mes collections de Carddass Dragon Ball Z et de stickers Pokémon au bureau de presse. 20 ans plus tard, ça n'a pas beaucoup changé. J'explose encore mon salaire en M&Ms pour me récompenser de mes 5 séances de sport par semaine (vous devez absolument goûter la version Caramel Salé) et je relis l'oeuvre culte d'Akira Toriyama en achetant régulièrement la version Perfect du manga Dragon Ball.

En revanche, s'il y a bien une chose que je ne fais plus depuis de longues années, c'est faire pleurer mon banquier en achetant des cartes à collectionner ou stickers. Enfin ça, c'était jusqu'à ce week-end. Je ne saurais pas vous dire pourquoi, mais j'ai subitement été pris d'une envie de craquage. Et comme je suis faible, c'est ce que j'ai fait. Et je ne le regrette pas.

Un bonheur régressif qui fait du bien

Étant donné que les cartes Dragon Ball ne sont plus trouvables dans les bureaux de presse aujourd'hui (il n'y en a que pour Pokémon), je me suis donc rabattu sur les stickers Panini. Et, bien évidemment, étant un adulte responsable de 34 ans, je me suis contenté de seulement trois paquets de trois licences différentes pour me remettre dans l'ambiance. Au programme : la collection officielle...

Lire la suite


À lire aussi

Ca fait 10 ans que je suis inscrit à la salle de sport et, même si j'adore ça, j'en peux plus de ces 5 gros problèmes
Blaise favorisé par Jarry dans Tout le monde veut prendre sa place ? L'animateur confirme être attaché au Champion : "Ça va être terrible quand..."
Netflix dévoile la bande-annonce de Supersex, la série sur Rocco Siffredi : comme prévu, ça va être chaud