"J'ai compris qu'il y avait une grosse méprise": un policier donne un rendez-vous coquin au commissariat, mais se trompe de partenaire

franceinfo
Méprise à l'accueil de l'hôtel de police, où un brigadier donne rendez-vous à un autre homme pour une rencontre coquine mais fait monter dans son bureau la mauvaise personne, à qui il fait baisser son pantalon... avant de baisser le sien et lui toucher le sexe.

Un brigadier qui avait donné rendez-vous au commissariat de Rouen, en Seine-Maritime, à un homme rencontré sur internet a fait monter la mauvaise personne dans son bureau, lui faisant baisser son pantalon et lui touchant le sexe, a appris France Bleu Normandie de sources concordantes, confirmant une information révélée par Paris-Normandie. Une plaine a été déposée.

Méprise sur le partenaire

"Ça alimente les conversations dans les bureaux de l'hôtel de police", raconte, dans un sourire, un policier rouennais. L'affaire remonte au mois de mai dernier. Un brigadier surfe sur un site internet de rencontres et donne rendez-vous à un autre homme au commissariat central de Rouen, où se situent également les bureaux de la Direction départementale de la sécurité publique de Seine-Maritime.

Le brigadier descend à l'accueil, il voit un homme qui correspond au profil de celui à qui il a donné rendez-vous, il le fait donc monter dans son bureau. Et là, il lui fait baisser son pantalon, lui palpe le sexe et commence à baisser son propre pantalon. C'est là que l'homme s'est dit qu'il y avait quelque chose d'anormal.

une source policière

à France Bleu

Mais l'homme qui est monté dans les étages n'est en fait pas du tout celui avec lequel le policier avait rendez-vous. "Il venait pour être auditionné dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :