"J'ai mes études à suivre" : Loris, qui a battu Bruno, fait une surprenante annonce après sa victoire dans Les 12 coups de midi

·2 min de lecture

Une page vient de se tourner au sein des 12 Coups de midi. Après 252 participations, qui lui ont valu d'être sacré plus grand maître de midi de l'histoire, Bruno a été éliminé du jeu de Jean-Luc Reichmann. Une défaite qu'il digère plutôt bien. En premier lieu car il repart de l'aventure avec plus d'un million d'euros de cadeaux et de gains, mais aussi car il n'aurait pas pu rêver d'un meilleur scénario. "Lors des duels, on peut avoir des remords, quand on est défié et que l’on se trompe. Quand on passe au rouge également, parce que ça veut dire qu’on a donné deux mauvaises réponses avant. Sur cette manche-là, je suis tombé sur plus fort que moi. Je n’aurais pas pu mieux faire", a-t-il reconnu dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Ce candidat qui a réussi l'exploit de le détrôner, c'est Loris, un étudiant en médecine qui rêve de devenir cardiologue. "C'est extraordinaire ! C'est un honneur d'avoir pu gagner face à Bruno, le plus grand maître de midi", s'est émerveillé ce dernier lorsqu'il a battu l'ancien protégé de Jean-Luc Reichmann. Mais le jeune homme a beau être un puits sans fonds de connaissances, il risque de ne pas faire long feu au sein des 12 Coups de midi.

Auprès du Parisien, Loris l'avoue : il n'a pas l'intention de battre le record de Bruno. Pas car la tâche lui semble particulièrement difficile, mais plutôt car il n'a pas le temps de s'y consacrer. En effet, il ne compte pas s'éterniser dans le jeu de Jean-Luc Reichmann... "Moi, j’ai mes études à suivre. Pas sûr que (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Obsèques de Bernard Tapie : qui sont les célébrités qui ont porté le cercueil de l'homme d'affaires ?
Eric Dupond-Moretti : le garde des Sceaux révèle ce qui a profondément blessé sa mère lors de sa mise en examen
Lola Marois : ce geste surprenant d'un conducteur de TGV qui l'a reconnue
VIDEO Hommage parisien à Bernard Tapie : pourquoi Emmanuel Macron n'est-il pas présent à la cérémonie ?
Hommage à Bernard Tapie à Paris : Brigitte Macron, Nicolas Sarkozy, Basile Boli réunis pour un dernier adieu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles