«J'ai été réveillé car mon lit tremblait», la tempête post-tropicale Fiona a frappé le Canada

© Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

L'ex-ouragan Fiona, devenu tempête post-tropicale, a finalement touché le Canada samedi. Les dégâts sont lourds : beaucoup de citoyens n'ont plus accès à l'électricité, des maison ont été emportées et des arbres totalement arrachés. Justin Trudeau a annoncé être prêt à fournir "des ressources additionnelles" pour aider les sinistrés.

La tempête post-tropicale Fiona, ex-ouragan qui a durement frappé samedi la côte atlantique du Canada avec une femme portée disparue et un demi-million de foyers privés d'électricité, remontait dimanche vers le nord en continuant à s'affaiblir progressivement. Avec des vents maximum soutenus de 80 kilomètres/heure, Fiona va gagner dans la journée la mer du Labrador et "continuera à donner des vents forts sur le nord de Terre-Neuve, le sud-est du Labrador et certains secteurs du sud-est du Québec" dimanche matin, selon le Centre canadien de prévision des ouragans. "Ces vents vont diminuer plus tard dans la journée".

Deux femmes ont été emportées par les eaux à Channel-Port-aux-Basques, dans la province de Terre-Neuve, avait indiqué samedi une porte-parole de la police. L'une des deux victimes, emportée après l'effondrement de sa maison, a été secourue et hospitalisée, l'autre reste portée disparue. Au moins 20 maisons ont été détruites et la région ressemble à "une zone de guerre", a dit samedi soir dans une vidéo diffusée sur Facebook le maire de Channel-Port-aux-Basques, Brian Button. Ordre a été donné de faire bouillir l'eau, a-t-il ajouté, encourageant les habitants à se réfugier dans une école locale.

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - L'ouragan Fiona a durement frappé la côte atlantique du Canada