"J'ai été réduit en esclavage pendant 10 ans" : un diplomate burundais et son épouse jugés en France

franceinfo avec AFP

Soupçonnés d'avoir exploité un Burundais à leur domicile en région parisienne, Gabriel Mpozagara, ex-ministre du Burundi, et son épouse ont comparu le 9 septembre à Nanterre. La procureure a requis trois ans de prison dont deux avec sursis.

"Je suis devant la justice parce que pendant 10 ans, j'ai été réduit en esclavage", affirme Methode Sindayigaya.

En juillet 2018, un ouvrier venu réparer des fenêtres dans une demeure cossue de Ville-d'Avray (Hauts-de-Seine), aperçoit un homme "amaigri", "sale", en train de nettoyer le sol et en parle à sa supérieure. Quelques jours plus tard, Methode Sindayigaya est, selon ses mots, "libéré".

Cet ancien cultivateur du Burundi raconte à la barre du tribunal de Nanterre s'être vu proposer, en 2008, un travail au domicile d'un couple aisé dans la capitale burundaise, Bujumbura. Il a accepté ensuite d'accompagner la famille en France : arrivé au départ pour trois mois, il y restera plus d'une décennie.

Journées interminables

"Je commençais le travail le matin à 6h et je me couchais à 1h", décrit-il. Lessive, repassage, cuisine, ménage, jardinage, il doit aussi prendre soin d'un des fils du couple, qui souffre de handicap.

Avant de terminer une tâche, ils me donnaient une autre tâche à faire et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi