Jaguar Land Rover va supprimer 2.000 emplois

·1 min de lecture

Le groupe Jaguar Land Rover, détenu par l'Indien Tata, vient d'annoncer un grand plan qui amorce la révolution électrique des deux marques. Dans ce plan, Thierry Bolloré, PDG de JLR, avait annoncé vouloir réduire les coûts et devenir "plus agile", pour atteindre une marge opérationnelle à deux chiffres.

C'est désormais officiel, cette réduction des coûts passera par la suppression de 2.000 emplois dans le monde. Une vague de suppression de postes qui ne devrait pas toucher les usines en elles-même, d'après la direction. Mais cette dernière ne précise pas non plus quels emplois seraient concernés, ou dans quels pays.

2,8 milliards par an pour l'électrique

Pour rappel, le grand plan "JLR Reimagine" prévoit des investissements à hauteur de 2,5 milliards de livres (2,8 milliards d'euros) par an, pour amorcer cette transformation. Jaguar sera une marque 100% électrique dès 2025, alors que le spécialiste des SUV de luxe Land Rover recevra des versions électriques pour chacun de ses modèles, versions qui devraient représenter environ 60% des ventes de la marque en 2030.

Retrouvez cet article sur Auto Plus

Un péage sans barrière pour la future autoroute A79
Voiture autonome : Volkswagen s'associe à Microsoft
Voitures hybrides : les Français et leurs ambitions écologiques
Citroën C3 Aircross (2021) : tout sur le restylage du SUV urbain !
Nouvelle Skoda Fabia (2021) : première photo !
Porsche Taycan (2021) : nouveau record pour la berline 100 % électrique (vidéo) !