Jaguar i-Pace : cure de jouvence pour le SUV électrique

Jaguar i-Pace : cure de jouvence pour le SUV électrique-
Jaguar i-Pace : cure de jouvence pour le SUV électrique-

Piqué au vif de ne pas apparaître dans le TOP 20 des ventes d’électriques en France, le Jaguar i-Pace s’offre un restylage bienvenu.

Jaguar veut se faire une meilleure place sur le segment de la voiture électrique. Présenté en 2018, et déjà restylé en 2020, le SUV à prise évolue encore cette année. Il faut dire que ses ventes sont en demi-teinte sur certains marchés, dont la France, où il n’apparait pas dans le TOP 20 des ventes d’électriques.

Pourtant ses performances ne sont pas en reste, puisqu’il développe pas moins de 400 ch et se montre capable d’atteindre le 0 à 100 km/h en seulement 4,8 secondes. Question autonomie, il revendique 448 km en cycle mixte, mais environ 370 km dans la réalité. La batterie de 90 kWh peut récupérer 127 km d’autonomie en 15 min sur de la recharge rapide 100 kW. Sur une Wallbox de 11 kW, on peut alors récupérer 53 km d’autonomie par heure, alors qu’une charge complète se fait en 8,6 heures.

Ce qui reste correct face à la concurrence. Mais force est de constater que son tarif débutant à 93 100 € en R‑DYNAMIC SE et 101 200 € en R‑DYNAMIC HSE est pour le moins dissuasif… Et ne lui permet aucun bonus.

Des évolutions très timides

Pour le cru 2023 du i-Pace, Jaguar s’est donc penché sur quelques points pour améliorer son grand bébé. En matière d’esthétique, les évolutions ne sont pas révolutionnaires, avec une calandre légèrement modifiée. Un nouveau logo apparait également, de même qu’un spoiler arrière...


Lire la suite sur mobiwisy.fr