Jadot, Le Pen, Hidalgo... Ce qu'ont décidé les candidats à la présidentielle pour les législatives

Les tracts électoraux des candidats à la présidentielle, le 6 avril 2022 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Les tracts électoraux des candidats à la présidentielle, le 6 avril 2022 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

À moins de 50 jours des législatives, les partis politiques et les têtes d'affiche de la présidentielle se mettent en ordre de bataille dans des élections à la portée capitale.

Après sa victoire au second tour dimanche dernier, Emmanuel Macron cherche à obtenir la majorité à l'Assemblée nationale pour pouvoir déployer son programme. Jean-Luc Mélenchon espère de son côté imposer une cohabitation au président tandis que Marine Le Pen cherche à faire élire plusieurs dizaines de députés sous ses couleurs.

• Ceux qui tentent de se faire réélire

Marine Le Pen, qui a fait son entrée au Palais-Bourbon en 2017, tente à nouveau sa chance dans le Pas-de-Calais, où elle a récolté ses meilleurs scores en France métropolitaine le 24 avril dernier.

876450610001_6305230953001

Jean Lassalle se représente dans la 4ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques, où il est élu depuis 2002.

Nicolas Dupont-Aignan repart également au combat dans l'Essonne après être entré à l'Assemblée pour la première fois en 1997. Éric Zemmour a déjà annoncé ne pas souhaiter présenter de candidat Reconquête face à lui pour favoriser "l'union nationale".

Fabien Roussel, élu député en 2017 dans le Nord, se représente également.

• Ceux qui espèrent rentrer à l'Assemblée pour la première fois

Nathalie Arthaud devrait également se présenter en Seine-Saint-Denis, où elle a déjà échoué deux fois à se faire élire.

• Ceux qui hésitent encore

Jean-Luc Mélenchon, qui espère devenir Premier ministre à l'issue des prochaines législatives, hésite encore à se représenter à Marseille, où il est actuellement élu. Alors qu'il a déjà annoncé vouloir multiplier les meetings pendant les prochaines semaines, il a confié "ne pas pouvoir tout faire" à 20 Minutes.

Yannick Jadot, actuellement député européen, envisage de son côté de se présenter à Paris sans que sa candidature ne soit pleinement actée.

Si Éric Zemmour laisse encore planer le suspense sur sa candidature, il y a de très fortes chances que le patron de Reconquête se présente dans l'ouest de Paris, où il a fait parmi ses meilleurs scores nationaux.

Philippe Poutou, qui s'est déjà présenté aux législatives à Bordeaux, pourrait vouloir retenter sa chance.

• Celles qui ne se présentent pas

Anne Hidalgo se consacre à la Mairie de Paris, qui va accueillir les Jeux olympiques de 2024.

Enfin, Valérie Pécresse, réélue présidente de la Région Île-de-France en 2021, n'est pas non plus candidate aux législatives.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles