Hidalgo, Jadot, Le Pen, Pécresse, Zemmour... : ce qu'il faut retenir des voeux des candidats à la présidentielle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© Captures d'écran
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Anne Hidalgo
    Anne Hidalgo
    Femme politique française, maire de Paris
  • Éric Zemmour
    Journaliste, écrivain et homme politique français

C'est un exercice difficile et un passage obligé. L'année 2021 s'achève et le moment d'adresser ses vœux aux Français pour 2022 est arrivé. Un moment particulier pour les candidats à l'élection présidentielle puisque cette année, le premier tour du scrutin a lieu dans exactement cent jours. Alors qu'Emmanuel Macron  adresse les siens ce vendredi soir à 20 heures, Anne Hidalgo, Eric Zemmour, Yannick Jadot et Marine Le Pen l'ont devancé en partageant leur vidéo sur les réseaux sociaux. 

Anne Hidalgo, la candidate du "salut"

A gauche, la candidate socialiste Anne Hidalgo  a fait le choix de présenter ses vœux dans une vidéo où elle apparaît devant un mur recouvert d'un papier peint moderne et entourée de plantes vertes. 

Après avoir adressé son "amitié" et son "affection" aux Français et plus particulièrement  aux "premiers de corvée" qui ont assuré "l'essentiel de la vie matérielle et morale" pendant la pandémie, la maire de Paris passe rapidement aux questions politiques. Elle invite son auditoire à suivre "le chemin du courage et de la justice" en votant pour elle. 

Elle saisit aussi l'occasion pour apostropher "le Président sortant et la candidat...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles