« Moi j’adore ce genre de postérieur »… Quand des médecins se moquent de leurs patients sur un groupe Facebook

H. B.

SANTE - Un groupe privé rassemblant plus de 11.000 médecins a publié ces derniers mois de nombreux posts se moquant du physique des patients, mais également des photos publiées sans leur consentement

« Quand les seins tombent, je refuse la consultation », « Moi j’adore ce genre de postérieur » ou encore « si elle mesure 1,50 m, c’est déjà une contraception à elle toute seule »… Censé être un lieu d’entraide et de bienveillance, le groupe Facebook baptisé « Le Divan des médecins » est aujourd’hui au cœur d’une polémique, révélée par une enquête de L'Obs.

Ce groupe privé rassemblant plus de 11.000 praticiens a publié ces derniers mois de nombreux posts se moquant du physique des patients, mais également des photos publiées sans leur consentement, ainsi que des remarques sexistes, racistes et homophobes. Outre les moqueries, certains contenus constitueraient par ailleurs une violation du secret médical, mais aussi de la vie privée.

Capture d'écran de la page Facebook du - Capture d'écran Facebook

Lire la suite sur 20minutes

Ce contenu peut également vous intéresser :

Dijon: L’Ordre des médecins porte plainte contre un généraliste qui a tenu des propos homophobes sur Facebook Dijon: Un médecin accusé d'homophobie après un message sur Facebook «Femmes indignes»: «Pour combattre les contenus sexistes, il faut d'abord lutter contre leur banalisation» Carrefour: Une augmentation de capital n'est pas à l'agenda selon le PDG Des internautes dérapent sur une page Facebook de médecins, son administrateur se défend