Jacques Villeret divorcé d'Irina : ce geste dangereux qui les a amené à la rupture !

En 1973, Jacques Villeret rencontre la comédienne Irina Tarassov et se marie avec elle le 26 décembre 1979. 20 ans plus tard en 1998, le couple divorce. Interviewée par le magazine Gala, elle racontait avec émotion son quotidien ponctué par l'alcoolisme de son époux qui en était même venu à commettre l'irréparable : vouloir mettre le feu à leur lit conjugal. Alors qu'elle avait jusque-là pardonné plusieurs crises de nerfs de son mari, Irina décidait cette fois de partir et de fuir dans un hôtel. Amoureuse, elle lui posait tout de même un ultimatum : à l'avenir, ce sera l'alcool ou elle. Finalement, Jacques Villeret se laisse emporter par ses démons et décide de divorcer de sa femme.

"L'alcool est un instrument pour lui. Passé un nombre de verres, il retrouve la colère qui l'encombre depuis l'enfance, se prenant pour le maître du monde, menaçant, agressif et parfois dangereux" confiait Irina en 2005 qui ajoutait que la vie avec son mari était devenue un "enfer". Dans son livre Un jour tout ira bien paru en 2006, elle dépeignait également un homme dépressif habitué à faire des chantages aux suicides. "Il n'avait jamais tort, ne s'excusait jamais", confiait Irina.

Selon elle, le mal-être de l'acteur venait de son adolescence où il avait appris violemment par un directeur d'établissement scolaire que son père n'était pas son vrai père. A cette époque, il découvrait qu'il s'appelait en réalité Mohammed Boufroura et...

Lire la suite


À lire aussi

Divorce de Marc Lavoine : Line Papin confirme la rupture...
Vladimir Poutine divorcé : quand il a révélé sa rupture avec Lioudmila à la télévision...
Arnold Schwarzenegger et Maria Shriver enfin divorcés, 10 ans après leur rupture : pourquoi un tel délai ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles