Jacques Villeglé, l’artiste aux affiches lacérées, est mort

Jacques Villeglé, considéré par les street-artistes contemporains comme le « grand-père » de l'art urbain à travers notamment son travail sur les affiches lacérées, est décédé à l'âge de 96 ans.
Jacques Villeglé, considéré par les street-artistes contemporains comme le « grand-père » de l'art urbain à travers notamment son travail sur les affiches lacérées, est décédé à l'âge de 96 ans.

Jacques Villeglé, décédé à l'âge de 96 ans, a toute sa vie arraché des murs les affiches déjà lacérées par des mains anonymes ou abîmées par les intempéries, pour composer d'immenses tableaux colorés. Considéré par les street-artistes contemporains comme le « grand-père » de l'art urbain, l'artiste français disait vouloir faire « entrer la rue dans les musées ». Cette œuvre inédite et joyeuse de toute une vie avait été consacrée en 2008 par une grande rétrospective au Centre Pompidou, qui a annoncé son décès mardi 7 juin.

Membre fondateur du groupe des Nouveaux Réalistes en 1960, avec Arman et Yves Klein notamment, Jacques Villeglé, de son vrai nom Jacques Mahé de La Villeglé, est né le 27 mars 1926 à Quimper et a étudié aux Beaux-Arts de Rennes puis de Nantes. « Les affiches m'ont tout de suite intéressé. J'ai compris qu'avec elles, on verrait l'évolution du monde, les mots changer, de nouvelles couleurs », avait-il expliqué à l'Agence France-Presse à l'occasion de sa rétrospective parisienne.

Parmi les Nouveaux Réalistes, le plasticien suisse Jean Tinguely fait à l'époque une « machine à peindre » avec des matériaux de récupération, Yves Klein lance « la révolution bleue » en plaçant de la poudre bleue – « la moins chère », dira Villeglé – sur des toiles. « L'affiche “Carrefour Sèvres Montparnasse” (réalisée pour la Biennale de Paris en 1961 et considérée comme la plus ambitieuse de ses affiches lacérées, NDLR), je l'ai ramassée par terre », racontait-il e [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles