Jacques Vendroux fait des révélations sur son départ de Radio France et règle ses comptes avec Nathalie Iannetta : "Elle n’est pas qualifiée !"

Derajinski Daniel/ABACA

Depuis le mois de décembre 2021, Jacques Vendroux officie derrière le micro d'Europe 1. Un changement majeur pour le journaliste sportif, lui qui a passé près de 55 ans sur les ondes du service public. À la rentrée prochaine, l'homme de 74 ans fera partie de l'émission Europe 1 Sport présentée par Lionel Rosso du lundi au dimanche entre 20h00 et 23h30. "Il va y avoir plusieurs rendez-vous avec des thématiques", explique Jacques Vendroux dans un entretien pour Puremédias paru ce 28 juillet. "Par exemple, le jeudi, de 20h00 à 20h30, il y aura un grand responsable du sport dans le studio. (...) Il y aura toujours un décisionnaire du sport. Quoi qu'il arrive. Il y aura aussi une émission, dans un jour à définir, que j'appelle, le titre n'est pas acté, 'Que reste-t-il de nos amours ?'. Je veux savoir ce que sont devenus, par exemple, Marie-José Pérec, Jean-François Lamour, Marcel Cerdan Jr... Refaire vivre le temps d'une émission les gens qui nous ont éblouis et épatés."

En marge de cette interview, Jacques Vendroux s'est exprimé sur son ancienne maison, Radio France, qui lancera aussi, à travers FranceInfo et France Inter, une nouvelle émission sur le thème du sport à la rentrée : "Ils ne font que relancer ce que j'ai mis en place il y a quatre ans. C'est aussi simple que ça. Ils font un copier-coller. Il n'y a pas beaucoup d'imagination. C'est exactement ce que je faisais. Exactement ! Je suis ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles