Jacques Toubon : "L'état d'urgence et ses dispositions exceptionnelles doivent être temporaires"

Dans son ultime rapport remis lundi 8 juin, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, dénonce les "accrocs à l’état de droit" entraînés par les événements de ces dernières années. Il affirme aussi que la crise du coronavirus a "exacerbé" les inégalités sociales et territoriales existantes. Dans cet entretien, l’ancien Garde des sceaux met, par ailleurs, en garde sur l'actuel projet de loi du gouvernement, qui vise à maintenir des mesures de l’état d’urgence sanitaire au-delà du 10 juillet, permettant de restreindre certaines libertés. Il s'exprime aussi sur les violences policières.