Jacques Tati et le rugby : quand le réalisateur de "Jour de Fête" se nourrissait de l'ambiance du monde de l'ovale

Jean-Michel Ogier

Avant de devenir le réalisateur que l'on connaît, Jacques Tati a trouvé dans le rugby qu'il a pratiqué au Racing Club de France une famille, une école, une scène pour ses premières improvisations. L'état d'esprit du monde de l'ovale a façonné le grand Jacques.


Franchement, on savait Jacques Tati capable de bien se tenir sur un vélo. Il l'avait largement prouvé dans Jour de Fête. Mais Jacques Tati rugbyman et passionné de ballon ovale, cet aspect de la vie du cinéaste n'est pas forcément connu.

Une photo un peu jaunie est là pour en témoigner. Philippe Gigot, responsable du catalogue Jacques Tati - Les Films de Mon Oncle, la sort délicatement d'un tiroir d'archives où elle est conservée précieusement. Et pour cause : "c'est à ma connaissance la seule photo de Tati portant le maillot du Racing", explique Philippe Gigot qui exhibe en souriant la preuve que le cinéaste "a bien payé ses cotisations 1930, 1931 et 1932 de membre du club".


Déjà facétieux

Le rugby, celui qui était encore Jacques Tatischeff l'a découvert quelques années plus tôt en Angleterre lors d'un séjour linguistique. Quand il s'engage au Racing, sa grande taille le prédispose à jouer seconde ligne. Mais ce qui marque alors son passage, c'est son esprit facétieux. Pour un match, il fait entrer ses équipiers à 11 sur le terrain avec un ballon (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi