Jacques Martin : Révélations sur son héritage organisé pour ses 8 enfants

·1 min de lecture

Alors que le clan de Jacques Martin est composé de pas moins de 8 enfants, le décès de l'animateur en 2007 aurait pu le faire exploser au moment de l'épineuse question de l'héritage. Mais, à en croire sa fille aînée Elise, rien de tout cela ne s'est produit et pour cause : il avait tout préparé avant sa mort.

Interrogée par le magazine Gala à l'occasion de la diffusion le 4 mai prochain, en prime time sur la chaîne Paris Première, du documentaire inédite Derrière vos applaudissements, Elise Martin a confié que son père avait pris les devants. "Il avait bien fait les choses, oui. Et puis, de manière générale, je pense que dans la famille personne n'aurait aimé s'engager dans des batailles judiciaires qui durent des années", a-t-elle expliqué. Celle qui est née en 1965 du premier mariage entre Jacques Martin et Annie Lefèvre - un autre enfant, David, est lui né en 1961 - a aussi assuré que peu avant sa mort, l'animateur avait pris la peine de lui ouvrir son coeur. "Il l'a fait un peu avec moi, mais il était tellement pudique... J'ai réussi cependant à avoir des moments de conversation avec lui et j'en suis très heureuse aujourd'hui. On a évoqué notamment le fait que l'on avait eu des vies parallèles, que nos routes ne s'étaient pas vraiment croisées. J'ai toujours beaucoup souffert de son absence", a-t-elle ajouté.

Sur sa toute fin de vie, marquée selon Elise Martin par "un...

Lire la suite


À lire aussi

Anaïs Sanson (Les Anges) enceinte de son 3e enfant : le sexe du bébé révélé, une césarienne déjà programmée
Kate Middleton : Avec William et les enfants, ils déménagent ! La raison du départ révélée...
Julie Gayet et les enfants de François Hollande : révélations sur leurs relations parfois distantes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles